4 conseils avisés pour bien choisir votre prestataire informatique

Le choix d’un prestataire informatique n’est pas chose aisée, eu égard aux nombreuses offres de service disponibles sur Internet. Dès lors, il convient d’opérer son choix en respectant certains critères.

Miser sur la performance

Les pannes informatiques peuvent avoir des conséquences très négatives sur l’activité d’une entreprise. Non seulement il existe des risques de pertes de données, mais c’est surtout le fait que plusieurs salariés ne puissent accéder au système d’information qui paralyse l’activité d’une entreprise et lui coûte de l’argent. A ce titre, il convient de choisir un prestataire informatique en lequel vous pouvez avoir pleinement confiance, notamment sur sa capacité à intervenir rapidement.

Choisir la société de maintenance en fonction de votre structure

Les prestataires informatiques sont légions, et leurs offres semblent souvent très alléchantes. Mais, comment choisir le bon prestataire ? Un premier élément de choix peut se situer au niveau de la taille de la société de maintenance : s’agit-il d’une petite ou moyenne enseigne, active dans un rayon local ou régional, ou s’agit-il d’une grande enseigne, présente sur tout le territoire national ?

Si vous optez pour un prestataire informatique local ou régional, vous aurez certainement :

  • Un seul interlocuteur dédié : l’ingénieur ou le technicien qui s’occupe de votre système informatique vous connaît et vous suit sur le long terme ;
  • Une relation commerciale simplifiée : possibilité d’adapter les contrats et la prestation en fonction de vos besoins ;
  • Une facture plus élevée : la mise à disposition d’un seul interlocuteur entraîne en contrepartie des coûts financiers plus importants.

SI vous avez recours à un prestataire informatique national, vous devez vous attendre à :

  • Des moyens logistiques et humains plus importants : les techniciens ou ingénieurs peuvent vous suivre sur des salons professionnels. Ils peuvent également dépanner vos commerciaux itinérants ;
  • Des coûts moins élevés ;

Etudier les compétences et les références de votre prestataire informatique

Certains prestataires informatiques sont plus sérieux que d’autres. Avant d’opérer un choix, vous veillerez à demander des références pour établir si celles-ci sont solides. De plus, vous vérifierez l’ampleur des moyens humains et techniques que ce prestataire informatique peut mettre à disposition.
Par ailleurs, vous pourrez également porter votre attention sur les éléments suivants :

  • Le prestataire informatique travaille-t-il avec des sociétés intervenant sur le même domaine d’activité que le votre ?
  • Travaille-t-il avec des sociétés d’une taille plus ou moins équivalente à la votre ?
  • Dispose-t-il des certifications délivrées par les éditeurs de progiciels (Microsoft, SAP, Sage…), les spécialistes de la sécurité (McAfee, Norton…) et par les fabricants de matériel (Dell, HP, Lenovo…) ? Pour être certain que la société de maintenace dispose de ces certifications, il convient de vérifier l’information directement sur le site de l’éditeur des progiciels ;

Porter une attention soutenue à la rédaction du contrat

Les contrats avec les prestataires informatiques peuvent s’inscrire sur le long terme (entre 12 et 60 mois), notamment lorsque ce dernier vous assure la garantie du matériel informatique. Avant de vous engager sur la durée, veillez à ce que les contreparties soient suffisantes.
Dès la rédaction du contrat, il convient d’établir scrupuleusement la nature des prestations qui vous seront fournies : maintenance curative, préventive, ou évolutive. Cela posé, il vous appartiendra de choisir entre des prestataires informatiques qui facturent au ticket de maintenance et d’autres qui proposent des forfaits. L’option du forfait est réputée plus avantageuse financièrement.

D’autres éléments du contrat devront être parfaitement transparents :

  • Les interventions d’urgence : essayez d’obtenir que la prestation soit proposée hors coût du déplacement du technicien ;
  • L’assistance à distance : le prestataire doit nécessairement proposer des interventions à distance performantes ;
  • Les pénalités en cas de défaut du prestataire informatique: s’il ne tient pas ses engagements, vous pouvez inclure dans le contrat des clauses spécifiques prévoyant des pénalités financières ;
  • La prise en charge de la sauvegarde des données : il est important que votre société de maintenance effectue ce genre de prestations, au cas où un dysfonctionnement grave de votre réseau entraînerait des pertes de données.