Guide de la maintenance informatique

La maintenance informatique consiste en une série d’interventions visant à prévenir ou réparer les pannes, dysfonctionnements ou anomalies, susceptibles de survenir sur votre parc informatique. Pour bien comprendre l’importance de la maintenance informatique, identifier les acteurs du domaine, évaluer le budget à prévoir, choisir la formule qui convient à votre entreprise, suivez le guide !

Les différents types de maintenance informatique

Il existe trois grands types de maintenance informatique, qui couvrent un ensemble de prestations variées :

  • La maintenance préventive : a pour objectif d’éviter l’apparition de problèmes ou de virus sur votre matériel informatique ;
  • La maintenance corrective : a pour objectif de réparer les pannes et autres dysfonctionnements qui affectent votre matériel informatique ;
  • La maintenance évolutive : a pour objectif de faire évoluer votre système informatique en fonction des développements technologiques récents ou des avancées logicielles

Plusieurs modes d’intervention

La maintenance informatique se décline sous différents aspects. On retrouve ainsi le dépannage informatique à distance, ou télémaintenance, une solution de plus en plus proposée aux entreprises pour des raisons d’efficacité, de souplesse et de coût. Par ailleurs, il convient de distinguer la maintenance informatique de l’infogérance. L’infogérance consiste en une externalisation de la gestion et de l’exploitation des réseaux informatiques. Les principes sont les mêmes que dans le cadre d’une maintenance informatique mais le rayon d’actions de l’infogérance est plus étendu, dans le sens où il porte sur l’ensemble du système quand la maintenance se concentre sur des points spécifiques (prévention, résolution…).

Le marché de la maintenance informatique

A l’heure du numérique et du tout Internet, les sociétés de maintenance informatique sont légions. Il est ainsi extrêmement difficile de bien s’orienter dans la jungle des propositions et des services disponibles. Néanmoins, il existe certaines entreprises, assurant une couverture nationale et disposant de structures relativement solides, capables de s’adapter à vos besoins et à vos problématiques. A une échelle locale ou régionale, et ce suivant la réputation dont elles jouissent, certaines sociétés de maintenance informatique peuvent également tout à fait convenir.

Internaliser ou externaliser ?

En matière de maintenance informatique, vous disposez de deux principales options :

  • L’internalisation : vous intégrez directement dans votre structure un technicien en charge de votre système informatique. Dans la majeure partie des cas, il s’agira d’un technicien de maintenance informatique ;
  • L’externalisation : vous avez recours à un tiers pour prendre en charge l’ensemble de la maintenance de votre parc informatique.

Les avantages de l’externalisation de la maintenance informatique sont les suivants :

  • Bénéficier d’une expertise avancée et de consultants spécialisés dans plusieurs domaines ;
  • Des prises en charge souples et fonctionnelles : intervention à distance ou sur site ;
  • Un budget facilement contrôlable.

Le choix du prestataire

Le choix de votre prestataire informatique est complexe à mettre en œuvre. Néanmoins, il répond à certains critères incontournables :

  • Vérifier les références du prestataire ;
  • Examiner l’étendue des moyens techniques et humains mis à votre disposition ;
  • Choisir un prestataire adapté à la taille de votre entreprise et à votre domaine d’activité ;
  • Examiner attentivement les formules de facturation proposées et leurs coûts.

Et pour faciliter les échanges avec la société informatique, vous trouverez dans ce guide un lexique des termes les plus utilisés.

Le contrat de maintenance informatique

Dès lors que vous choisissez d’avoir recours à une société de maintenance informatique, il convient de veiller scrupuleusement à la rédaction du contrat de maintenance, tant au niveau de l’objet de ce dernier qu’au regard des diverses obligations pesant sur les parties. Notamment, certains pièges devront être évités, comme ceux portant sur la nature des prestations fournies, la durée du contrat ou encore les aspects de confidentialité.

Le coût des prestations

Il existe plusieurs formules de facturation :

  • Au ticket
  • Au forfait horaire
  • Sans limitation

Les tarifs sont extrêmement variables d’une société à une autre, d’une formule à une autre… A vous de bien identifier les paramètres pouvant agir sur le coût de votre maintenance informatique.